Association Honduras Croissance
Un pays, des enfants, un avenir

Nos Actions

Trois objectifs

  • Améliorer l'éducation en milieu rural dans le respect des valeurs pour un développement durable.
  • Accompagner les communautés lors de la construction d'écoles ou de systèmes d’eau potable et d’assainissement.
  • Former les bénéficiaires à la gestion et maintenance de ces systèmes et promouvoir les pratiques d’hygiène, santé et de protection de l’environnement.

Trois programmes

  • Bâtisseurs d'Espoir :
  • Chaac Source de Vie : améliorer l'accès à l'eau potable et les systèmes d'assainissement
  • Formés à un avenir : formation des adultes à l'occasion des chantiers.

Périmètre d’action

  • Ecoles rurales des communes de Siguatepeque, Taulabé et San José de Comayagua.

 

  • Batisseurs d'Espoir :
    Construction de lieux dédiés à l'éducation.

  • Batisseurs d'Espoir - Le Trésor de Don Sapo :
    Bibliothèque itinérante qui apporte la joie de la lecture dans les écoles.

  • Batisseurs d'Espoir - Musique pour Tous :
    Des activités pédagogiques autour de la musique.

  • Batisseurs d'Espoir - Sport pour Tous :
    Développer le respect des autres et celui des règles à travers le sport.

  • Batisseurs d'Espoir - Les jardins potagers soclaires :
    Pour le respect de l'environnement et de meilleures pratiques alimentaires.

  • Chaac, Source de Vie :
    Mise en place de systèmes d'eau potable et d'aissainissement.

  • Formés à un avenir :
    Des bénéficiaires formés lors de leur participation aux chantiers.

Bâtisseurs d'Espoir

Point de départ de notre action : améliorer la qualité de l’éducation en milieu rural à différents niveaux :

  • Infrastructure  Construction d'écoles, de bibliothèques et centres culturels
  • Culturel   la bibliothèque itinérante du Trésor de Don Sapo et l’école de Musique pour Tous
  • Social   Sport pour Tous
  • Environnemental  Jardins Potagers Scolaires

Bâtisseurs d'Espoir

Objectif :  former les citoyens avec des compétences, des attitudes et des valeurs pour améliorer leur qualité de vie dans le respect de l'environnement. 
Les écoles construites en milieu rural servent à la fois de cadre à l'enseignement scolaire élémentaire et à la formation des adultes.

Pour atteindre cet objectif nous avons déployé 5 dimensions :

  • Dimension pédagogique : aider les instituteurs en leur donnant les moyens de dispenser un enseignement en relation avec la réalité et qui inculque les principes du développement durable.
  • Dimension culturelle : proposer des formations culturelles et artistiques, stimulant la créativité des enfants.
  • Dimension sociale : impliquer les parents d’élèves dans les activités scolaires. Encourager les enfants à prendre une part active dans leur communauté, notamment à travers le sport.
  • Dimension environnementale à travers des jardins potagers scolaires.
  • Dimension globale : intégrer le réseau des Ecoles Associées de l’UNESCO

Dimension pédagogique

Dimension culturelle

Dimension sociale

Dimension économique environnementale

Dimension globale

L'éducation des enfants et des adultes au coeur de nos projets

La musique, le dessins et l'imaginaire valorisés à travers nos projets

Des communautés et des enfants impliqués et responsabilisés

Les techniques de construction traditionnelle choisies et valorisées

Des actions interconnectées pour favoriser la pérennité des projets

Bâtiments scolaires et culturels

Des lieux dédiés à l’enseignement et à la culture pour une éducation de qualité.

Honduras Croissance répond aux besoins et demandes des communautés en construisant des écoles qui serviront aussi à la formation des adultes. A ce jour 14 écoles ont été construites.

Honduras Croissance construit aussi des bibliothèques et centres culturels en concertation avec les mairies. Ces centres nous permettent de déployer nos actions culturelles.

Objectifs : ne pas apporter une école « toute faite » mais impliquer les bénéficiaires dans la construction et l’entretien. Cette participation est aussi l'occasion d'organiser de stages autour des techniques de construction. La construction des écoles se trouve donc à la croisée des programmes Bâtisseurs d’espoir et Formés à un avenir .

Cela permet également de réduire les coûts.

Les techniques de construction

Nous privilégions les techniques basées sur la construction en terre crue comme le bajareque (torchis de terre crue positionnée sur une charpente en bois) ou les adobes (briques de terre crue).
Pour la fabrication des adobes, la terre est mélangée avec de la paille, des végétaux et malaxée avec de l'eau. Puis, les briques sont moulées à la main dans des moules en bois. Elles sont mises à sécher au soleil, recouvertes si le temps se dégrade. Après finition, un crépi avec terre embellit et protège les murs des intempéries.

Ces techniques ancestrales sont très écologiques : pas de transport, pas de cuisson, pas de problème de recyclage. De plus, les maisons en terre crue sont très agréables à vivre, car ce matériau isole de la chaleur.

      Ossature en bois du bajareque  Remplissage en terre de l'ossature  Fabrication des adobes  Moulage d'adobes en U

Le chantier de construction

Le plan est établi par Victoria Delgado, notre architecte bénévole. Outre la salle de classe, le bâtiment comprend des sanitaires, un point d’eau et une cuisine/atelier séparé. Le chantier est ensuite supervisé par un maçon professionnel embauché pour la circonstance.

Réalisations

A ce jour :

  • 14 écoles ont été construites.
  • 1 bibliothèque à Siguatepeque et 2 Maisons de la Culture à Taulabé et San José de Comayagua.

Les centres culturels accueillent différentes activités pédagogiques comme le Club de Lecture (projet le Trésor de Don Sapo) ou les classes de l'école de Musique pour Tous. Ils sont aussi une base logistique indispensable à nos actions (préparation des malles itinérantes de Don Sapo par exemple).

Le Trésor de Don Sapo

La bibliothèque itinérante Le Trésor Don Sapo (Monsieur Crapaud) met à disposition des écoles des livres et activités pédagogiques autour de différents thèmes. La malle, accompagnée d'un manuel pour l'enseignant reste à la disposition des enfants pendant 3 mois.

A ce jour, 2 000 enfants répartis dans 40 écoles de la région bénéficient du Trésor de Don Sapo. Cette distribution de malles ne peut être réalisée que grâce à notre équipe locale et à des soutiens locaux qui participent au transport.

Les malles de Don Sapo

Les malles itinérantes sont une ouverture sur le monde, une petite fenêtre vers la connaissance universelle et un complément pédagogique important dans ces régions reculées où le matériel scolaire est très réduit.

A son arrivée, les enfants se précipitent pour découvrir les nouveaux trésors.

La maille itinérante et son  contenu Malle et son contenu La malle et son contenu Activités pédagogiques pour les plus jeunes Le plaisir de la lecture La malle est accueillie avec joie par la classe

Le concours de contes

Chaque année, un concours de contes propose aux enfants d'écrire une histoire ou de créer un dessin sur un thème. Contes et dessinsCet exercice démontre la capacité débordante de création dont les enfants font preuve en racontant la réalité qui les entoure. Contes et Dessins permettent aux enfants de donner vie à Don Sapo ou à leurs rêves.

Les meilleurs contes et dessins sont récompensés, chaque lauréat reçoit lors d'une cérémonie une médaille et un petit cadeau. Un livret est ensuite édité avec les meilleurs contes.
Ce livret est aussi inséré dans les malles de Don Sapo mettant ainsi en valeur le travail des enfants.

Le Club de lecture

Le club réunit les enfants pour l'heure du conte. Cette activité est assurée par Lichita, notre bénévole ancienne institutrice, qui visite aussi l'orphelinat Source de Vie de Taulabé pour apporter un moment de divertissement aux fillettes qui y sont hébergées.

Lecture du conte avec marionnette Lecture partagée

Musique pour Tous

Musique pour Tous propose des formations musicales aux élèves des zones rurales. Cette activité est aussi un outil pédagogique. L'apprentissage de la musique demande en effet attention, concentration et persévérance, trois vertus indispensables à l'enfant qui veut apprendre.

L'éducation musicale se fait à trois niveaux :

  1. Initiation musicale pour tous les enfants des écoles et formation de chorales.
  2. Cours complets (solfège et instrument) et personnalisés.
  3. Partage avec la communauté lors d’évènements comme la Fête de la musique annuelle et différents concerts.

L'apprentissage de la musique demande effort et persévérance, qualités indispensables pour apprendre tout au long de la vie. La pratique d'un instrument musical développe aussi des circuits neuronaux complexes pour la synchronisation des mouvements, leur contrôle, l'écoute... Enfin, la musique de groupe est un très bon apprentissage du savoir-vivre ensemble.

Éducation artistique

Objectifs :  proposer des activités musicales pour :  

  1. Faire découvrir la musique aux enfants avec des malles musicales itinérantes conçues sur le modèle des malles de Don Sapo et élaborées par l’Ecole de Musique de Tegucigalpa (matériel musical et activités à réaliser dans le cadre de l’école).
  2. Accompagner les enfants présentant une aptitude musicale grâce à des cours de solfège et d’instrument donnés dans le cadre de l’Ecole de Musique pour Tous de Honduras Croissance : marimba, violon, flute, percussions … Ces enfants sont invités à se produire en concert
  3. Organiser des événements et concerts aux profit des communautés de la région. 

Fêtes de la musique

La Fête de la musique de Honduras Croissance rassemble les enfants de plusieurs écoles de la région et des orchestres ou groupes venant d'autres régions du Honduras comme l’école de Musique de Tegucigalpa. 

Sport pour Tous

Proposer aux enfants des écoles rurales de pratiquer un sport de d’en promouvoir les valeurs : respect des autres et des règles, esprit d’équipe, assiduité aux entraînements, et dépassement de soi. Des compétitions inter-écoles participent à l'émulation.

Plusieurs disciplines sont enseignées aux filles comme aux garçons par un éducateur recruté par Honduras Croissance

Sport pour Tous fait partie du programme Bâtisseurs d’Espoir dans ses dimensions pédagogique et sociale.

Objectif : encourager et promouvoir les valeurs de la vie en société à travers des activités ludiques.

Le sport participe pleinement à la santé et à la préservation de l’intégrité physique des élèves.

Deux niveaux d’enseignement

  • Des malles sportives permettent à l’enseignant de l’école de dispenser des cours d’éducation physique. Chaque malle, conçue sur le principe de la malle de Don Sapo, se réfère à un sport précis : football, volley-ball, ultimate, … Elles contiennent également des jeux traditionnels honduriens.
  • Des équipes sportives entraînées par un professeur recruté par Honduras Croissance et des bénévoles de la communauté.

Tournois et compétitions sportives

Les compétitions constituent des indicateurs de performance. Elles sont l’aboutissement de l’entraînement hebdomadaire des équipes et donnent aux enfants l’envie de se dépasser, se mesurer et de performer.

Les tournois sont aussi des moments de rencontre entre enfants de villages voisins. 

Entrainement des filles Entrainement de la classe Equipe Jeux traditionnels : course au sac

Jardins potagers scolaires

Les Jardins Potagers Scolaires constituent un outil pédagogique pour développer la conscience environnementale des enfants et de leurs parents et améliorer la santé par consommation de légumes frais. Ils permettent aussi au professeur de mettre en pratique diverses notions du programme scolaire.

Un manuel à destination de l'enseignant présente comment utiliser le potager dans le cadre d'activités pédagogiques.

Chaac, Source de Vie

Chaac Source de Vie accompagne les communautés villageoises dans la construction et l’entretien de systèmes d’eau potable et d’assainissement.

L’eau potable au cœur du village :

  • Assainissement communautaire,
  • Construction et réparation des systèmes d’eau potable,
  • Sensibilisation à l’hygiène à l’école et dans la communauté,
  • Protection de l’environnement.

Les projets d'eau potable complexes sont conçus par notre bénévole hondurien ingénieur biochimiste spécialisé dans l'eau qui propose aussi des solutions alternatives favorisant le développement durable et préservant l'environnement comme la production de biogaz ou de compost. 
Ce programme utilise, dans la mesure du possible, des techniques à faible impact environnemental (énergie solaire, filtres en sable…).

La gestion du projetLes 5 dimensions de Chaac Source de Vie

La dimension sociale du programme est aussi importante que sa dimension technique : une association de villageois (junta de agua) est constituée pour la gestion de l'eau et du système.

Calquée sur la stratégie de SANAA (institution officielle hondurienne pour la gestion d’eau), l’organisation sociale du projet et sa gestion par l’association villageoise est un élément fondamental qui assurera la pérennité du projet.

Réalisations

Les villages sont sélectionnés, en fonction de leur couverture existante en eau potable parmi ceux où une école a déjà été construite dans le cadre du programme Bâtisseurs d’espoir.

Eau et assainissements

Un premier équipement est mis en place à Los Planes, dans la municipalité de San Jeronimo (département de Comayagua), qui apporte de l'eau potable à 90 personnes (habitations et l'école du village). Les bénéficiaires se sont beaucoup impliqués lors de la réalisation du projet ont été formés à la maintenance technique.Ce système fonctionne exclusivement avec l’énergie solaire, l'installation est très respectueuse de l'environnement.

Un deuxième projet a été réalisé à Guarajao, dans la municipalité de Siguatepeque : il comprend la rénovation du système d’eau potable pour une communauté de 120 foyers soit 770 personnes ; un réservoir de 19 000 litres est mis en place et fonctionne avec l’énergie solaire.

Détail du  filtre lent en sable Equipe en charge du chantier 

Production de biogaz

Le biogaz est fabriqué à partir de déchets animaux et végétaux ce qui permet de limiter la consommation de bois pour la cuisine et participe au maintien d'un village propre, préservant ainsi l'environnement et la santé des villageois.

Préparation du biodigesteur biodigesteur

Qui est Chaac ?Représentation Maya du dieu Chaac 

Chaac est le dieu Maya de la pluie, l'un des dieux les plus importants de cette mythologie.
Par extension, Chaac est également le dieu de l'agriculture, de la fertilité et de la croissance.

Formés à un avenir

Objectifs :

  1. Former les adolescents et adultes par des apprentissages pratiques dans le cadre des projets de Bâtisseurs d’Espoir ou de Chaac Source de Vie.
  2. Améliorer la situation économique et former des citoyens responsables pour des communautés conscientes et fières de leur identité et de leur culture.

Une éducation non formelle tout au long de la vie

Formés à un avenir propose des modules d'éducation pour acquérir des connaissances adaptées aux besoins des communautés afin leur permettre d'améliorer leurs conditions de vie économiques, sociales et culturelles.

Avec ce programme Honduras Croissance vise à élargir l'offre éducative, jusqu'à présent uniquement destinée aux enfants.

Ces modules d'éducation sont proposés en fonction des besoins identifiés au sein des communautés villageoises.

La formation des adultes comme complément à l'ensemble de nos actions

Formations aux techniques de construction

La construction d’une école se fait avec la participation des parents d'élèves bénéficiaires ce qui permet de les former et de leur donner les clés de leur propre développement. Des ateliers autour de la fabrication des adobes (briques de terre crue) leur permet de mieux maîtriser cette technique, comme par exemple, le "test du cigare" qui permet de contrôler que le mélange terre-paille est optimal.

Les habitants peuvent ensuite mettre en pratique de manière autonome ces techniques, soit pour construire leurs logements ou d'autres bâtiments communautaires, soit pour exercer un travail rémunéré de maçon.

Création d'un crépis laissant entrevoir la pierre sous-jacente Contrôle de la qualité de la terre Test du cigare pour contrôle de la plasticité

Formation à la gestion

Dans le cadre de projets complexes comme la mise en place d'un système d'adduction d'eau potable, les bénéficiaires, qui sont aussi invités à donner de leur temps, reçoivent diverses formations, comme l'organisation des équipes de travail sur le terrain, ou en fin de chantier, la maintenance technique du système et sa gestion économique.

Formation à la gestion

Dans le cadre de projets complexes comme la mise en place d'un système d'adduction d'eau potable , les bénéficiaires, qui sont aussi invités à donner de leur temps, reçoivent diverses formations, comme l'organisation des équipes de travail sur le terrain, ou en fin de chantier, la maintenance technique du système et sa gestion économique.